Une Formation qui ne dit pas son Nom : Épisode XI

Coucou !

Aujourd’hui les choses se corsent : Savoir déployer une architecture de serveur Web

Et là on se dit, chouette on va faire de l’Apache, du Nginx, des bases MySQL… Et bien non, enfin si mais vite fait, avec le minimum d’infos pratiques et surtout le même sérieux dans le contenu du support de cours et le suivi pédagogique…

Bref, je suis fatigué, comme la quasi-totalité des participants à cette non-auto-télé-formation, c’est vraiment du bullshit…

L’entreprise organisatrice n’en a strictement rien à foutre quant à savoir si nous aurons acquis les compétences nécessaires pour d’une part valider l’examen LPIC-101 et d’autre part assumer le poste d’AdminSys qu’elle nous a promis (oralement, faut pas non plus déconner, les écrits restent et ils ne veulent pas de traces de leur incompétence pédagogique)

Dire que cette entreprise vend des formations à des professionnels à prix d’or (près de 3000€/semaine/personne pour 5 jours sur BASH) je me demande si je ne vais pas ouvrir ma propre structure d’escroc, bon avant faudra que je me rapproche d’Emmanuel Ier et de sa cour pour ne pas avoir à craindre d’être exposé aux yeux d’un public ignorant friand d’acquisition de compétences.

Donc, nous avons passé une demi-journée à lire le support de cours, qui ne nous a rien appris, car lors de la tentative de réalisation des TDs même l’intervenant a rencontré un problème majeur empêchant la finalisation de l’exercice, pathétique.

En plus de ça le contenu des TDs est clair, il faut faire ça dans un container Docker alors qu’on ne nous a toujours pas montrer comment faire et surtout expliqué clairement ce qu’était un container comment ça fonctionnait et pourquoi on nous brisait les noix avec Docker alors que LXC est nettement plus souple, mais moins à la mode…

C’est devenu du grand n’importe quoi…

Je tente de rester calme en écrivant, parce que je ne peux rien faire d’autre que vous dire combien il faut éviter et cette entreprise Ô mes ami-es qui souhaitez avoir un boulot en environnement GNU/Linux, et ce type de non-auto-télé-formation si vous pensez que vous avez besoin d’aller au-delà de Code Academy ou How to Forge qui sont nettement mieux fait et plus sérieux que tout ce que j’ai pu voir issu de chez les responsables du fiasco annoncé qu’est ce cursus.

L’avantage de tout ça, c’est que moi qui doutais, et doute encore un peu de mes compétences sous GNU/Linux, je me rends compte que j’en sais suffisamment pour bosser et faire mieux que tout ce qu’ils m’ont présenté jusqu’à ce jour…

La semaine prochaine sera off, même si nous devions voir les Serveurs de Messagerie, et là vous vous dites que c’est le sommet du pompom, mais attendez le prochain billet pour pleurer d’horreur/de rire…

Bisous à toutes et tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *